Test Tropico 6 PS4 / Xbox One : Un bon jeu de gestion décalé sur consoles de salon

tropico 6

Les jeux de gestion et stratégie sont des habitués de nos PC. Par contre ils se font plus rares sur consoles de salon. Les puristes seront contre une jouabilité à la manette, mais c’est pourtant le pari que fait Tropico 6. Après une sortie en mars 2019 sur PC, Mac et Linux, le jeu est désormais disponible sur PS4 et Xbox One. Est-ce que ce portage est réussi ? La réponse dans ce test.

 

Une ambiance unique et plaisante

Se plonger dans Tropico, c’est s’immerger dans une ambiance propre, unique, fun et qui fait du bien ! Nous sommes ici loin de tous ces jeux triple A qui misent sur un univers sérieux et cohérent. Tropico 6 vous propose du fun et de l’humour !

tropico 6 test

Une fois le jeu lancé, on se retrouve porté par une ambiance musicale qui fait d’emblée s’imaginer sur la plage, au bord de la mer, un cocktail à la main. Sympa pour commencer une bonne petite partie même si on peut relever une certaine répétitivité qui fera, au bout de plusieurs heures de jeux, que la musique deviendra entêtante… Un peu de variété n’aurait pas été de refus.

Il n’empêche que ce côté fun / vacances est appréciable. Toutefois, vous serez très vite dans le bain de votre nouvelle vie de dictateur et les missions vont très vite vous ramener au côté gestion de la chose. C’est le challenge que vous offre la franchise Tropico : Mener une vie de dictateur et jouir de la possibilité de disposer de tous les pouvoirs pour gérer votre île.

test tropico 6

Dans Tropico 6, vous avez ce sentiment d’être le roi du monde et on y prend un malin plaisir (Rire machiavélique). Un simple exemple : Il y aura des élections au cours de votre partie. Si vous les gagnez, car la population est contente, vous continuez la mission. Si vous les perdez, car la population est mécontente, c’est le Game Over. Mais d’autres choix s’offrent à vous : Truquer les élections pour être certain de les gagner ou encore mieux… Annuler les élections pour être certain de rester à votre place. (Autre rire machiavélique). Mon Dieu que c’est fun et c’est là le propre de Tropico 6 !

Le côté décalé du jeu colle parfaitement à ce plaisir sadique d’être le « maître » de votre île. Cela se ressent d’ailleurs au travers des nombreuses missions proposées (15). Les dialogues y sont pour quelque chose et serons toujours bien remplis d’un humour noir et sarcastique. Une mention spéciale pour les doublages vraiment bien réalisés et qui prennent plaisir à grossir le trait. On pensera ici notamment à Penultimo, votre bras droit, totalement dévoué à votre cause et disposant d’un côté totalement « lèche cul » (pardon pour l’expression).

Par contre, attention, maintenant que vous avez plongé les deux pieds dans le plat de votre nouvelle vie de dictateur, il n’empêche que vous devrez faire prospérer votre île ! Cela ne sera pas une mince affaire non plus, même si vous disposez de tous les pouvoirs… Abordons donc le système de jeu et les mécaniques de gameplay.

 

Système de jeu et gameplay

La première impression, pausée d’emblée par l’ambiance est bonne, mais qu’est-ce que ça donne manette en main ? Tout d’abord, on pourra pester sur les temps de chargement un poil longuet. Le lancement des missions n’est pas immédiat !

 

Bien appréhender une gestion « à la manette »

Ensuite, il faudra obligatoirement passer par la phase tutoriel. Celui-ci vous permettra d’apprendre et de comprendre toutes les mécaniques de la gestion de votre île ainsi que la jouabilité à la manette. Le combo Souris / Clavier est sans aucun doute le meilleur pour un jeu de gestion donc la manette fait forcément un peu peur pour ce genre de jeu.

test tropico 6 ps4Ci-dessus l’interface, sous forme d’icônes, proposée par Tropico 6 sur PS4 et Xbox One

Tropico 6 sur consoles s’en sort plutôt très bien ici. La phase tutoriel nous permet de bien appréhender le côté maniabilité du soft et il est assez simple de s’y retrouver. Les interfaces sont claires et les actions compréhensibles, un point positif à n’en pas douter. Seule la construction des routes s’avère quelque peu hasardeuse et capricieuse… Difficile de construire une longue route d’un point A à un point B de manière intuitive. Rien de très grave mais un petit peu énervant il faut l’avouer.

 

Côté Gameplay

Côté gameplay, c’est assez simple : Votre objectif, au travers des 15 missions scénarisées, sera dans un premier temps de veiller au bien être de vos habitants. Leur donner de bons logements, un accès aux soins, à la culture, aux loisir, à la santé, au travail etc… Et attention, il vous faudra trouver un bon équilibre pour y parvenir car toutes ces constructions à destination de votre peuple vous coûterons de l’argent !

Pour en gagner, il vous faudra exporter des marchandises. Cela passera par la construction de mines, champs, etc… En sachant que les matières premières récoltées pourront également être exploitées pour créer des produits rapportant plus d’argent : Cigares, Rhum, planches de bois…

Dans un second temps, chaque mission sera rythmée par des quêtes à réaliser (constructions à réaliser, ouvrir des routes de commerce, visiter tel bâtiment, etc…) : Des quêtes principales en lien avec le scénario de chaque mission et des quêtes secondaires qui vous permettront de gagner en popularité auprès des factions (communistes, capitalistes, écologistes, religieux, etc…). Attention, car les envies des uns feront le malheur des autres… Pensez donc à satisfaire tout le monde.

 

Une gestion assez poussée

En bon jeu de gestion, Tropico 6 vous demandera donc de trouver un équilibre entre tout un tas de paramètres : Quêtes, constructions, bonheur de habitants, satisfaction des factions, etc… Ce sera donc à vous de veiller à effectuer les bonnes constructions et de jouer sur les autres paramètres que vous offre le jeu. La recherche, par exemple, qui vous permettra de débloquer des bâtiments, décrets, etc… Plus vous avancerez dans les époques et plus il y aura d’éléments à débloquer et à utiliser.

test tropico 6 console

Les décrets sont par exemple un excellent moyen pour augmenter la satisfaction de vos habitants (repas gratuit par exemple) ou gagner un peu d’argent (impôt sur la fortune par exemple).

Il est donc relativement intéressant de pouvoir jouer avec l’ensemble de ces paramètres sur Tropico 6. Attention toutefois à prendre les bonnes décisions sinon ça risque d’être la banqueroute…

D’autres éléments permettent même d’aller encore plus loin : Le négociant qui vous permet de disposer d’un compte en Suisse, totalement illégal mais très utile, pour débloquer des plans de construction, soudoyer une faction ou autre. Les « Raids » permettant d’envoyer une escouade de pirates trouver de nouvelles ressources ou même voler des monuments importants à d’autres pays. Le tourisme pour gagner de l’argent par un autre biais que les exportations.

Le côté gestion est donc très complet et nous donne les clés d’une île en tant que véritable dictateur pourtant…

 

Un petit manque de profondeur

Il est très plaisant de faire « joujou » avec l’ensemble des paramètres que nous propose Tropico 6. Malheureusement, après plusieurs parties, on se rend compte que ce sont sensiblement toujours les mêmes choses qui influencent le développement de votre île.

On mise à fond sur les exportations pour l’argent, on construit des logements pour les habitants avec quelques services autour pour leur satisfaction et le tour est joué. Les autres paramètres, bien qu’utiles, n’ont pas forcément (même si ce n’est pas le cas de tous) un poids important.

Il est d’ailleurs un peu difficile de comprendre le poids de certains paramètres. Les filtres qu’il est possible de mettre en place sur la carte sont peu lisibles malheureusement. Il y a tout de même l’almanach qui pourra vous aider mais les filtres auraient permis de mieux le compléter s’ils avaient été mieux implémentés.

Il est donc un peu frustrant de disposer d’autant d’options pour au final soulever tout le temps les mêmes rouages pour faire prospérer son île. On aura souvent tendance à utiliser les mêmes « leviers » pour gagner une partie alors que les autres paramètres seront des petits plus (ou moins) sympathiques que l’on utilisera avant tout pour l’amusement ou pour répondre aux exigences des différentes quêtes proposées.

 

Conclusion

En conclusion, Tropico 6 est un très bon jeu de gestion ! Son ambiance couplée à un système de jeu poussé et agréable manette en main en font une réussite. Celui-ci offre aux consoles de salon un jeu de gestion référence ce qui est assez rare tant cette catégorie semble réservée aux PC.

Tout n’est pas parfait, et certains petits défauts (temps de chargement, musique répétitive, profondeur du gameplay et de certaines actions) peuvent se révéler agaçants. Toutefois, l’expérience de jeu ne s’en retrouve pas gâchée et le plaisir reste réel manette en main. Si vous recherchez un jeu de gestion sympa avec une ambiance fun et marrante pour passer le temps devant votre console, Tropico saura amplement vous satisfaire.

Note : 16/20

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*