Creepypasta de jeux video : Un jeu qui cause la mort

C’est quoi une Creepypasta ?

Il est possible que certains, ou certaines, parmi vous ne connaissent pas les Creepypasta. Et bien sachez, pour résumer, qu’une Creepypasta est une histoire visant à faire peur tout simplement.

creepypasta

Donc en gros, une creepypasta c’est une fiction, une histoire qui est inventée servant à faire peur mais qui apparemment n’est pas réelle. Sauf que dans cet article, nous allons aborder une creepypasta de jeux vidéo mais qui est histoire réelle ! Une histoire d’horreur bien entendu mais également une histoire qui a son lot de mystère non résolus voilà pourquoi c’est une creepypasta !

Attention aux peureux et peureuses car c’est assez glauque…

 

Présentation de la borne d’arcade Berserk

Le jeu dont je vais vous parler s’appelle Berserk ! Attention rien à voir avec le manga, ici nous parlons d’un jeu qui est sorti en 1980 sur borne d’arcade et qui a été développé par Stern Electronics, une société basée à Chicago.

creepypasta jeux vidéo

Donc ici, et même si derrière il y a une véritable creepypasta de jeu vidéo, c’est un jeu qui parait assez classique : le joueur est représenté par un humain qui se balade dans des labyrinthes relativement sombres et l’objectif est de s’y retrouver et de ne pas se faire tuer par les machines qui hantent le labyrinthe. Bien entendu, plus vous survivez et plus le jeu devient difficile : Les ennemis sont plus rapides, plus précis et il y a même l’ennemi ultime un smiley.

Oui ce n’est pas une blague, cet ennemi est indestructible et quand vous le verrez vous devrez fuir et sortir au plus vite de la pièce. Bref, tous ces éléments font que ce jeu est relativement difficile ! L’objectif étant de rester en vie le plus longtemps possible pour inscrire son nom sur le tableau des meilleurs scores de la borne d’arcade. Mais il faut savoir qu’un jeu sur borne d’arcade difficile, c’est une chose relativement normale car l’objectif c’est de vous faire perdre un maximum de fois afin que vous puissiez dépenser un maximum d’argent…

Bon après, hormis la petite note décalée que constitue l’ennemi ultime à tête de smiley, le jeu paraît assez classique mais il a une originalité c’est la voix de synthèse toute robotisée qui était utilisée par la borne d’arcade. C’était assez effrayant et cela a donné encore plus d’ampleur à cette creepypasta jeux vidéo.

Bon comme ça, ça à l’air de rien mais il faut savoir que la machine pouvait faire changer la vitesse et la tonalité de la voix ce qui était une petite révolution pour l’époque.

 

Creepypasta jeux vidéo : Berserk un jeu vidéo qui cause la mort

Revenons en à ce qui vous intéresse, la creepypasta autour de ce jeu vidéo. Il faut savoir que ce jeu est très souvent appelé : « Jeu vidéo qui tue ». On dénombre deux joueurs qui sont morts en jouant à ce jeu ! Certains diront que c’est déjà arrivé sur d’autres jeux vidéo mais attention, ici les faits sont assez troublant et à l’époque c’est la première fois qu’il y avait des morts à cause d’un jeu vidéo. D’ailleurs plusieurs journaux en ont parlé et indiquaient en anglais « Le jeu vidéo tue », preuve de la véracité de cette histoire.

creepypasta jeu vidéo

Donc pour vous expliquer, en janvier 1981, un certain Jeff Dailey meurt d’une crise cardiaque en pleine salle d’arcade après avoir fait une partie intensive de ce jeu ! Et un an plus tard, en avril 1982, c’est un certain Peter Bukowski qui meurt lui aussi d’une crise cardiaque en salle d’arcade toujours devant ce jeu vidéo.

Pour certains, c’est le fait de jouer intensivement à ce jeu vidéo, la course au high score, le stress et la pression qui ont tué ces joueurs mais un phénomène très étrange reste jusqu’à maintenant un mystère : Le score du premier mort Jeff Dailey était de 16660 points… Et regardez bien, les chiffres présents ici : 666. 6 : 6 : 6 . Ce chiffre est pour beaucoup le chiffre du diable. Ne sommes nous pas ici face à une véritable Creepypasta jeu vidéo ?

Alors le créateur du jeu se défend en indiquant qu’il est impossible que son jeu puisse tuer et que l’un des deux jeunes était obèse, qu’il venait de monter les escaliers de la salle d’arcade en courant, et qu’il n’a pas supporté la pression, la tension du jeu et l’émotion de voir son nom sur le tableau des meilleurs scores.

Maintenant il est quand même très étrange et c’est une drôle de coïncidence qu’il y ait eu deux morts sur un seul et même jeu ! À cela se rajoute, le score étrange de 16660 points de Jeff Dailey, la tête de smiley qui est en fait le monstre ultime du jeu et bien entendu ces voix robotiques qui sortent de la machine.

Certains diront que tout cela n’est qu’une coïncidence et que ces jeunes sont effectivement morts à cause de la tension que la difficulté exacerbée du jeu procure mais d’autres vous diront que les coïncidences n’existent pas et que derrière cette histoire qui est réelle et s’est réellement produite, se cache une véritable creepypasta de jeux vidéo.